Plantes potagères à racines

Plantes dont la partie comestible est cultivée en terre (carotte, panais, rave). Ces plantes étaient peu consommées par les nobles et les riches, car on se méfiait des plantes poussant dans la terre.

Aromates et Condiments

Plantes qu’on emploie comme assaisonnement dans les préparations culinaires ou comme médicaments dans les préparations pharmaceutiques. Les alliacées (ail, oignon, poireau) étaient très prisées, utilisées depuis l’antiquité par les Égyptiens, les Grecs et les Romains.

Légumes

Aujourd’hui appelées légumineuses, ces plantes constituent un complément alimentaire ajouté au potage d’herbes et au brouet de céréales. Sont connues à l’époque la fève, le petit pois, le pois chiche et un haricot consommé en grain, la mongette. Le haricot vert, originaire d’Amérique, arrivera plus tard.

Aneth (Anethum graveolens) : D’origine orientale, s’est répandu sur le pourtour méditerranéen dès l’Antiquité. Condiment, légume et remède (carminatif) très apprécié au Moyen-âge.

Ciboulette (Allium schoenoprasum) : Plante indigène, connue pour ses propriétés condimentaires et médicinales.

Coriandre (Coriandrum sativum) : Originaire de Méditerranée orientale. Les fruits sont d’un usage courant au Moyen-âge, dans les confitures, les liqueurs et même la bière.

Fenouil (Foeniculum vulgare) : Origine méditerranéenne. Utilisé par de nombreuses civilisations et répandu grâce aux moines bénédictins. Très apprécié au Moyen-âge. Toutes les parties de la plante sont utilisées.

Hysope (Hyssopus officinalis) : « Herbe de bonne odeur ». Condimentaire et médicinale. Recommandée dès le XIIe siècle contre enrouement, maux de tête, affection du foie et du poumon.

Ail rocambole (Allium cepa) : Ail vivace produisant des bulbilles en haut de la tige.

Poireau (Allium porum) : Cultivé et consommé depuis la plus haute Antiquité. Réputé pour soulager « brûlures, hémorroïdes, piqûres d’insectes et morsures de serpent ».

Raifort (Armoracia rusticana) : Origine orientale. Recommandé à la fin du repas pour aider à la digestion d’un repas trop riche. La racine râpée permet des préparer un condiment à la saveur très forte, piquante et poivrée dans les pays de l’Est, Europe centrale et orientale. Réputé pour guérir les toux chroniques, antiscorbutique, apéritif, stimulant, diurétique, expectorant.

Romarin (Rosmarinus officinalis) : Considéré depuis l’Antiquité comme symbole de la vie. Condimentaire et médicinal. Employé au Moyen-âge pour « fortifier le cerveau » et « soulager l’épilepsie ».

Thym (Thymus vulgaris) : Utilisé par le Égyptiens pour l’embaumement des morts. Apprécié par les Grecs et les Romains. A la fois condimentaire et médicinale. Antiseptique, anti-inflammatoire, apéritif, troubles respiratoires et digestifs…

 

Suivez-nous sur Facebook